+32 487 15 32 04 info@enrouteweb.org

Devenez membres de notre association

Plusieurs possibilités s’offrent à vous…

Membres du Conseil d’Administration :

blank
Jean-Paul Noël

Membre fondateur et président de l’a.s.b.l Psy’Cause, Jean-Paul a travaillé plusieurs années comme assistant pharmacien. A 35 ans, son univers bascule après l’apparition d’un trouble de santé mentale. Son investissement à Psy’Cause mais aussi, dans d’autres associations de santé mentale, ne se fait pas attendre. Jean-Paul est également proche d’une personne en grande difficulté psychique. Dans le cadre de ses activités, lui et son équipe de pairs aidants, collaborent avec la police de Vesdre et interviennent domicile dans des situations de crise. Avec le temps, Jean-Paul a ainsi développé une expertise précieuse en tant qu’usager et proche. Il est intimement convaincu que la pair-aidance est un métier à reconnaître par un statut officiel.  

Sophie Céphale

Membre fondatrice d’En Route, Sophie est diplômée de l’Institut d’Administration et de Gestion (UCL) et  assistante sociale de formation. Pendant de nombreuses année, elle a travaillé dans la gestion des subsides et en comptabilité et met ces facultés au service de l’asbl en occupant le poste de déléguée à la Gestion journalière de l’ASBL. Son parcours en santé mentale en tant que patiente ainsi que son stage pratique à Psytoyens, lui ont donné l’envie de développer un moyen d’action concrète sur le rétablissement de ses pairs. De là est partie l’idée du projet « En Route ». Sophie a travaillé en tant que pair-aidante bénévole d’octobre 2015 à février 2016 (clinique Sans Souci – Jette), assure actuellement des permanences au Club Norwest ainsi que des suivi individuels et est personne de confiance pour d’autres usagers de la santé mentale et de la psychiatrie.

Valérie Müller-Kurz

Diplômée en Psychologie à l’ULB orientation Clinique, Valérie est également sophrologue, s’est formée à la méditation pleine conscience et à l’ Art Thérapie. Valérie a un parcours en santé mentale de plusieurs années qui l’ont menée à s’intéresser à la pair-aidance. Valérie travaille actuellement comme bénévole pair-aidante à la clinique Sans Souci. Elle participe activement aux tâches administratives d’ En Route. Valérie suit actuellement la formation en pair-aidance à l’ Université de Mons.

Jean-Philippe Gaioni

Membre d’En Route depuis février 2018, Jean-Philippe est pair-aidant attesté de l’Université de Mons depuis 2017. Jean-Philippe vit à Liège et est très attaché à sa ville. Bénévole dans un service social de son quartier depuis 6 ans, il aime beaucoup faire de l’humour et son travail lui tient à cœur.

 

Pierre Faignoy

Ancien commercial merchandiser pour le milieu pharmaceutique Pierre Faignoy fait un virage a 180 degrés pour se diriger vers le social. Pair aidant attesté sortie de la formation UMons en 2018 il rejoint en route en avril 2019 comme membre actif, l est co fondateur de l’antenne en route Wallonie et devient vice président de en route en septembre 2019. Formateur et créateur de projets liés au rétablissement.

Fermer l'accordéon...

Membres de l’Assemblée Générale :

blank
Pascal Colson

Membre fondateur de l’a.s.b.l Sun (Soutien aux Usagers et ex-Usagers en Neurologie et en Psychiatrie) et président de Psytoyens, Pascal est expert d’expérience et pair-aidant depuis 2002. En près de 15 ans, il a acquis, grâce à ses nombreuses expériences, en Belgique et à l’étranger, une expertise pointue de la santé mentale. A côté de ses activités quotidiennes en tant qu’administrateur de Psytoyens, Pascal participe aux séminaires de la clinique de concertation et ce, depuis 2008.

Frank Van Cauwenbergh

Professionnel Infirmier psychiatrique depuis 1998, Frank est infirmier chef de Service à la Clinique Sans Souci (Jette – Bruxelles). De par son travail en ‘situations de soins complexes’, Frank a été sensibilisé au processus de rétablissement, à la pair-aidance et au modèle du SRH (Systematisch Rehabilitatiegericht Handelen).  Il apporte à En Route son regard de professionnel, regard complémentaire à celui des usagers.

François Wyngaerden

François Wyngaerden est sociologue et travaille dans le secteur de la santé mentale depuis 2001. Il a travaillé pendant plusieurs années pour l’asbl Psytoyens et en a gardé la conviction que l’implication des usagers à tous les niveaux (les soins comme la politique) est la clef de l’amélioration de notre système de santé mentale.
Il fait pour le moment de la recherche en santé publique autour de thématiques comme les pratiques de réseau, la continuité des soins ou le support social et donne cours à la faculté de santé publique de l’UCL. Il participe également, à Bruxelles, aux projets de réforme de soins de santé mentale.

Vincent de Wouters d'Oplinter

Licencié en Sciences Economiques Appliquées, Vincent est ex banquier et ex Trainer IT. Rattrapé par le trouble de la bipolarité, il y a 10 ans, il doit quitter le secteur bancaire. Il participe actuellement activement à la réforme de la santé mentale. Bien avancé dans le processus de rétablissement, il anime également des groupes de parole pour l’association Le Funambule et travaille aussi en tant que pair-aidant (Université de Mons promotion 2016) pour l’association En Route.

Lolita Sandron

Après avoir travaillé pendant plus de 2 ans dans le projet « Pair-aidance, santé mentale et précarités » de l’UMONS, Lolita travaille aujourd’hui comme chargée de missions au Forum – Bruxelles contre les inégalités. Elle s’occupe notamment d’un dispositif de formation participatif et partagé développant la complémentarité des savoirs autour de la thématique du pouvoir d’agir, « L’École de Transformation Sociale ». De manière générale, elle s’intéresse au savoir expérientiel et à la justice épistémique, la question de la pair-aidance est donc fondamentale.

France Dujardin

Diplômée en sciences de la famille et de la sexualité à l’UCL, France s’est spécialisée en santé mentale communautaire à l’Université de Paris VIII.

Sa rencontre avec la psychiatrie date de 1994. Elle travaillera d’abord dans des services de soins sous contrainte et en hôpital psychiatrique avant d’expérimenter le travail en co-gestion au sein de la cité. De ces expériences multiples, elle a acquis la conviction que l’implication et l’expertise des usagers,  tant dans le soin qu’à un niveau plus méta (institutionnel, politique, …) est une ressource incontournable pour des soins humains, sensibles et porteur de sens.

Actuellement, elle est coordinatrice du bistro thérapeutique le B’Eau B’Art, co-géré par des usagers et des professionnel de la santé mentale.

Elle assure, également la coordination de la formation à la Pair-Aidance : santé mentale et précarité organisée par le service des Sciences de la famille de l’UMONS.

Fermer l'accordéon...