+32 487 15 32 04 info@enrouteweb.org

OFFRE D’EMPLOI

UN.E INTERVENANT.E PAIR AIDANT.E

POUR LE SAMPAS

 

Mi-temps CDI – À pourvoir directement

L’asbl Réseau Hépatite C – Bruxelles recrute un pair-aidant à mi-temps pour son service d’accompagnement le SAMPAS (Service d’Accompagnement Mobile et de Promotion à l’Accès aux Soins). Service actif en matière de toxicomanie situé au CHU Saint-Pierre, le SAMPAS regroupe différentes professions (médecin, assistants sociaux, infirmiers, etc). Le pair-aidant intégrera cette équipe pluridisciplinaire dont la spécificité est d’effectuer un travail d’accompagnement mobile et de coordination des soins (milieu hospitalier et première ligne de soins) afin de favoriser l’accès au dépistage et au traitement pour l’hépatite C.

A. Activités :

1. L’accompagnement mobile: dans la Région bruxelloise:

Dans les milieux hospitaliers, les centres ambulatoires spécialisés en toxicomanie, les services et institutions du secteur social-santé, les maisons médicales, les médecins généralistes privés, etc. Cet accompagnement implique un suivi dans les démarches de santé globale.

L’intervenant du SAMPAS est une ressource qui est constante dans le parcours de la personne. Ce qui implique donc, à terme, un suivi du traitement hépatite C, un travail autour de la question de la compliance au traitement, d’une meilleure autonomie dans les démarches de soin et dans le parcours de rétablissement. Cet accompagnement mobile est l’essentiel du travail.

2. Permanences de dépistage et de mise au point en outreach* :

  • Réalisation de dépistage de l’hépatite c par Trod (tests rapides d’orientation diagnostique) et de mises au point à l’aide du Fibroscan® et du Cepheid® (à ce jour, ces actes techniques sont réservés aux infirmiers).
  • Counselling (entretien qui précède et qui suit le dépistage par test rapide) dans une visée de Réduction des Risques : Transmettre de l’information sur les virus, sur les modes de consommation, sur les traitements et la mise au point pour l’hépatite C.
  • Organiser la prise en charge si nécessaire *Les permanences se font dans des comptoirs de réduction des risques, dans des centres de traitements de substitution, dans des structures d’accueil et d’hébergement, en prison, etc.

3. Organisation des suivis en collaboration avec l’équipe :

  • Travail en binôme avec le collègue référent des patients.
  • Entretiens avec les patients pour l’accompagnement et le suivi.
  • Rappel et mobilisation des patients.
  • Planification des rendez-vous.

4. Travail de réseau 

  • Orientations dans le secteur social-santé et construction d’un travail en réseau autour du patient (essentiellement avec les institutions bruxelloises spécialisées en assuétudes*, en soins psychiatriques, en travail avec les personnes vivant en rue, …).
  • Concertations avec le réseau du patient.
  • Planification des trajets de soins en assurant leur traçabilité.
  • Utilisation des logiciels hospitaliers.* Nos partenaires privilégiés en assuétudes sont : la MASS de Bxl, le Projet Lama (3 sites), Transit, Dune, Enaden, salle de consommation à moindre risque, etc.

5. Co-consultations

  • Avec les hépatologues et médecins hospitaliers, la plupart du temps au CHU St-Pierre: concertation, circulation des informations, travail de médiation, assurer une continuité dans le suivi, etc.
  • Avec les médecins de 1ère ligne : concertation, circulation des informations, coordonner les soins dans leur globalité, etc.
  • Avec les intervenants psycho-sociaux : concertation, orientation, etc.

6. Séances de santé communautaire 

  • Information, prévention et RDR à destination des usagers de drogues fréquentant les services de bas seuil et de 1ère ligne à Bruxelles.

B. Profil recherché

Compétences requises et atouts :

  • Être pair-aidant (la formation de pair-aidant est un plus mais pas obligatoire).
  • Avoir connu personnellement un parcours de rétablissement qui inclut une expérience de consommation(s) de produits illicites.
  • Un intérêt par rapport à la question de l’accès aux soins et/ou une expérience personnelle d’un parcours de soins (hépatite C ou autres) est un atout.
  • Avoir du recul par rapport à son expérience de vie, pouvoir expliquer son vécu comme un parcours de rétablissement et pouvoir apporter, dans les suivis, son expertise de vécu.
  • Être à l’aise avec le fait de partager son expérience en public (communication vers l’extérieur sur notre projet et sur son expérience personnelle).
  • Être en adéquation avec la charte de la RDR et pouvoir travailler avec des consommateurs actifs qui ne visent pas toujours l’abstinence.
  • Pouvoir accepter différents parcours de rétablissement et dès lors, ne pas imposer ses propres objectifs pour les patients que l’on accompagne.
  • Travailler en équipe pluridisciplinaire et en complémentarité : capacité à faire appel à l’équipe pour réfléchir la relation avec les patients dans le travail d’accompagnement.
  • Capacité à se remettre en question concernant ses interventions et sa posture dans les suivis.
  • Pouvoir travailler dans certains cas avec peu de perspectives de rétablissement global.
  • Pouvoir travailler avec toutes les institutions assuétudes et social-santé Bruxelloises.
  • Pouvoir s’adapter aux diverses modalités d’accueil et de travail des services partenaires et/ou du réseau du patient.
  • Être à même de se déplacer dans la ville avec les moyens suivants : vélo, transports en commun et à pied.
  • Être en mesure d’utiliser les outils numériques de base : agendas partagés, boites mails, internet, etc.

NB: Afin de s’assurer que la relation avec les collègues du SAMPAS se construise sur les meilleures bases possibles, si le pair-aidant a été suivi par notre service par le passé, son accompagnement doit être complètement clôturé aujourd’hui.

C. Modalités de candidature :

Envoyez votre candidature (CV + lettre de motivation) avant le 1er juin 2022 :
– Par mail à l’adresse : info@reseauhepatitec.be
– (ou) Par courrier : CHU Saint-Pierre – asbl Réseau Hépatite C – Rue Haute, 322 – 1000 Bruxelles
– Pour toute information complémentaire : 02 506 70 92

 

Télécharger ici l’offre en PDF

OFFRE D’EMPLOI

Un(e) accompagnateur(trice) socio-éducatif et culturel

POUR L’ASBL La Bulle d’OxyGem

 

Mi-temps CDI
Durée déterminée
Jusqu’au 30/10/22

La Bulle d’Oxygem a pour but d’organiser et d’héberger un groupement pour l’entraide, le soutien et le partage entre usagers en santé mentale de Mons-Borinage.
L’association porte le point de vue des usagers aux professionnels de santé mentale et aux différents publics afin de développer une culture de respect des droits et de la dignité, avec des objectifs de déstigmatisation et d’empowerment des usagers en santé
mentale.

A ce titre, l’association :

  • organise un espace d’accueil convivial, ouvert à tous les usagers, à fréquentation libre et respectueuse de la confidentialité.
  • soutient et encourage l’organisation de groupes de paroles sur les problématiques et thématiques intéressant les usagers en santé mentale. à l’intérieur comme l’extérieur de ses locaux.
  • favorise la gestion partagée de l’association
  • promeut une culture de l’accompagnement en santé mentale centrée sur la participation de l’usager à l’organisation des soins qui le concernent. La notion d’empowerment de l’usager considéré dans sa globalité, avec ses ressources et ses fragilités est centrale dans cette conception.

Description de la fonction

  • Soutenir les usagers s’impliquant dans l’ASBL
  • Cogérer des animations socio-culturelles dans un style participatif
  • Conimer des groupes de parole
  • Coorganiser et/ou participer à l’organisation d’événements ponctuels (semaine SM, Reintegration Award, …)
  • Soutenir et favoriser la représentation des usagers au niveau du Conseil d’Administration de l’association
  • Coorganisation des réunions de cogestion (ordre du jour, animation, PV, …)

Profil

  • Formation, diplôme, dans le domaine paramédical et/ou social et /ou éducatif
    ou expérience probante en pair-aidance
  • Connaissances du secteur de la santé mentale
  • Bon contact social
  • Expérience dans l’animation de groupes
  • Goût et aptitude pour le travail pluridisciplinaire
  • Rigueur dans l’organisation du travail et des tâches administratives
  • Très bonne connaissance de la suite Office (aisance avec le numérique)
  • Atouts :
    – Connaissance de la réforme 107
    – Connaissance des réseaux d’aides et de soins en sant mentale de la région de Mons-Borinage

Procédure

CV et lettre de motivation à envoyer à

Anne Dumeunier : a.dumeunierlabulledoxygem@gmail.com
David Vlassenbroek : d.vlassenbroecklabulledoxygem@gmail.com
Monia Zaccaria : Monia.Zaccaria@chpchene.be
Jean-Marie Warichet : Jean-Marie.warichet@chpchene.be

OFFRE D’EMPLOI

Pair·e-aidant·e travailleur·se social·e en participation

POUR L’ASBL DUNE

 

Mi-temps CDD

Agréée par la COCOF depuis 1998 en tant que service actif en matière de toxicomanie, DUNE contribue à la réduction des risques (RdR) liés aux usages de drogues en situation de précarité.

Pour ce faire, DUNE propose un dispositif global de services psycho-médico-sociaux (PMS) et communautaires à l’accès inconditionnel et gratuit : accueil en soirée, accès au matériel, travail social de rue, dispensaire médical, service social, activités participatives, etc. Ces services s’articulent entre eux pour former un ensemble cohérent destiné à rencontrer les demandes et besoins de ses bénéficiaires, développer leur pouvoir d’agir et, in fine, améliorer leur qualité de vie dans une logique de promotion de la santé.

Notre philosophie d’intervention

Nos actions reposent sur les fondamentaux de la RdR et de l’approche bas-seuil. Elles ont comme objectif général de réduire la mortalité, la morbidité et l’exclusion sociale des (ex-)usager·ère·s de drogues en situation de précarité. Nous les considérons comme des citoyens à part entière, soucieux comme chacun de l’environnement et de la vie dans la cité.
Sur le terrain, cela se traduit par une approche non-directive, qui s’abstient de tout jugement ou discrimination quant à l’usage de drogues, et vise à développer le pouvoir d’agir et améliorer la qualité de vie. Notre priorité est d’établir un lien de confiance avec nos bénéficiaires, le plus souvent en rupture avec les systèmes d’aide et de soin classiques.
Chaque personne que nous rencontrons est actrice de son rétablissement et considérée comme un partenaire de soin. Le public de DUNE est encouragé à participer activement aux décisions qui le concerne. Nous construisons un échange équilibré, fondé sur les ressources et connaissances des professionnel·le·s et des bénéficiaires. Favoriser cette relation de confiance facilite la mise en place d’un suivi continu, la réinscription dans des structures traditionnelles d’aide et de soin.
En tant que service de la ligne 0,5, nous travaillons dans une logique de concertation et de relais vers le secteur des soins de santé, des services d’aide aux sans-abris et des structures dites « bas seuil ».

dune, pairaidance

Poste à pourvoir : pair·e-aidant·e en participation

Description :

En tant que soutien à la participation, le·la pair·e-aidant·e contribue activement aux missions de réduction des risques et de promotion de la santé de l’ASBL DUNE. Il.Elle adhère à la philosophie d’intervention et aux valeurs décrites dans le projet institutionnel de DUNE ainsi qu’à la Charte de la réduction des risques (RDR).

Au quotidien, le·la pair·e-aidant·e est un.e ambassadeur·rice de la participation au sein de l’ASBL. Il·elle veille à fédérer et impliquer les usager·ère·s au sein des divers projets participatifs. Il·elle est également un représentant de ce pôle lors des réunions d’équipe et à l’extérieur de DUNE.

De par son expérience de vie et son parcours de rétablissement, le·la pair·e-aidant·e apporte une
plus-value spécifique à l’équipe et contribue à enrichir la dynamique d’amélioration des pratiques
orientées RdR et des activités participatives. Il.elle soutient la capacité des usager.ère.s à appliquer
leurs propres stratégies pour développer leur pouvoir d’agir et améliorer leur qualité de vie.

Il.elle travaille sous la supervision directe de la Responsable de la participation. Il accomplit ses tâches de manière autonome et en équipe.
Sa fonction de soutien de participation implique sa responsabilité quant à la réalisation des tâches suivantes :

Tâches

  • Assurer le bon déroulement des activités participatives

    o En lien avec les co-animateur.rice·s, préparer les ateliers
    o Assurer le suivi et la gestion des éventuels partenariats
    o Assurer la logistique de ces activités :

    →  S’assurer que la salle communautaire soit prête
    → Assurer la communication auprès des bénéficiaires
    → Contacter les participant·e·s
    → Prévoir l’accueil (et le catering si nécessaire)
    → S’assurer que le matériel nécessaire est disponible
    → Et toutes autres tâches y afférent

  • Animer des activités participatives

    o Travailler en collaboration avec les co-animateur·rice·s pour l’animation des activités participatives
    o Développer une méthodologie d’animation communautaire (intelligence collective), via des formations et une démarche pro-active d’auto-apprentissage.

  • Accompagner les bénéficiaires dans la réalisation de leurs projets, en collaboration avec la responsable de la participation

    o Accompagner et soutenir les bénéficiaires dans le développement d’un projet personnel ou collectif.
    o Accompagner le comité d’usager·ère·s dans la réalisation de ses projets.

  • Reporting

    o Assurer quotidiennement l’encodage des données liées aux tâches réalisées

  • Représentation et travail en réseau, en collaboration avec la responsable de la participation

    o Représenter l’association dans le réseau et au sein de certains organes spécifiques
    o Collaborer avec les partenaires sur le suivi des projets
    o Participer à des groupes de travails externe à DUNE

  • Travail en équipe

    o Participer aux différents réunions d’équipes, aux espaces de concertation et d’analyse des pratiques
    o Se former et s’informer de manière continue sur les thématiques en lien avec son poste

  • Participation au réseau des pairs-aidants

    o Participer à des temps de rencontre avec ses pairs pour maintenir la spécificité de son expertise (réunions ouvertes, etc.)
    o Participer à des réunions d’intervision, de supervision individuelle et collective

Profil

  • Connaissances

    La personne devra maîtriser les aspects et/ou s’engager à les développer :
    o Langue française, orale et écrite. Toute autre langue est un atout
    o Concepts et approches liés à la participation et la pair-aidance : développement du pouvoir d’agir, rétablissement, savoir expérientiel, etc.
    o Méthodologies d’animation communautaire
    o Concepts, approches et outils de prévention en lien avec la RdR, l’approche bas-seuil et la promotion de la santé
    o Secteur social-santé bruxellois
    o Logiciels de bureautique (traitement de texte, tableur, etc.)
    o Aspects déontologiques et éthiques
    o L’attestation de la formation UMons « Santé mentale et précarité » est un atout

  • Expériences

    o Avoir connu une problématique d’addiction, de santé mentale et/ou de précarité
    o Avoir développé des capacités pour améliorer sa qualité de vie
    o Avoir acquis une stabilité sur le plan de son fonctionnement personnel
    o Avoir du recul par rapport à son expérience de vie, pouvoir expliquer son vécu et en faire un outil d’aide et de soutien
    o Avoir joué un rôle actif au sein d’un groupe de parole, d’un groupe d’auto-support, d’une association de patient·e·s, etc. est un atout.
    o Avoir une expérience en tant que pair·e aidant·e est un atout
    o Avoir une expérience en animation de groupe est un atout
    o Avoir la volonté et la capacité d’utiliser son expérience pour soutenir et accompagner des personnes
    o Être capable d’accompagner des personnes qui ne souhaitent pas arrêter leur consommation

  • Savoir-faire et savoir-être

    o Animation de groupe
    o Écoute active / empathie
    o Prise d’initiative / pro-activité / autonomie
    o Esprit collaboratif et attitude coopérative
    o Flexibilité et adaptabilité
    o Gestion des conflits
    o Gestion des émotions /Prise de recul
    o Créativité
    o Tolérance / Ouverture d’esprit
    o Curiosité / Envie d’apprendre

Conditions

o CDD de 19h/semaine
o Remboursement des frais de transport
o Intervention dans les frais de téléphonie
o GSM de fonction
o Possibilités de formation continue
o Cadre de travail et ambiance agréable
o Accès facile (proximité métro Porte de Hal et Gare du Midi)
o Engagement souhaité pour le 1er juillet au plus tard

Comment postuler ?

Envoyez votre CV et lettre de motivation à l’attention de Monsieur Christopher Collin, directeur,
via l’adresse suivante : admin-rh@dune-asbl.be

Date de clôture des candidatures : 10/06/2022

OFFRE D’EMPLOI

Un pair-aidant (HF/)

POUR le Centre Hospitalier Jean Titeca asbl

à Schaerbeek

 

Mi – temps (19h/sem)
pour un CDD de 6 mois ( avec possibilité de renouvellement)

L’équipe Tela est née de la réforme en santé mentale en 2011. Riche de 10 années d’expérience elle propose un accompagnement centré sur la personne au plus près de son milieu de vie. Elle est rattachée au Centre hospitalier Jean Titeca. Dans ce cadre, l’Equipe mobile « Tela » engage.

pairaidance

Le poste

  • Tela, opérationnelle depuis fin 2011, est une équipe mobile s’inscrivant dans la réforme des soins de santé mentale (Projet 107) qui s’adresse aux personnes rencontrant des difficultés psycho-sociales complexes et dont la situation clinique est telle que la mobilité et l’intensivité d’une équipe est nécessaire.
  • L’équipe Tela propose un soutien psychique, administratif, médical et a pour but la mise en place d’un réseau de soin et/ou de soutien en lien avec le réseau existant.  Elle offre une prise en charge qui se veut singulière, créative, adaptée et pensée pour chaque personne accompagnée.
  • Fonctionnant en pluridisciplinarité, son intervention repose sur un travail en binôme porteur des réflexions d’équipe et s’inspire des formations et orientations de chaque travailleur.
  • L’objectif du poste est d’offrir des soins de qualité au public cible, collaborer activement au sein de l’équipe et travailler en réseau avec les autres acteurs de première ligne.

Missions :

1. Envers les personnes accompagnées :

  • Lors des visites à domicile ou d’accompagnement dans les démarches extérieures :
  • Créer et maintenir le lien 
  • Écouter et soutenir 
  • Favoriser l’expression du ressenti de la personne accompagnée, grâce à une empathie née de sa propre expérience 
  • Promouvoir l’espoir, consolider le pouvoir d’agir et la confiance dans ses ressources 
  • Accompagner la personne dans son processus personnel
  • Accompagner la personne dans la mise en lien de son réseau 
  • Veiller à un apport d’expertise du vécu si nécessaire auprès des personnes accompagnées 

2. Envers l’équipe :

  • Soutenir l’équipe pluridisciplinaire par des éclairages issus de son expérience 
  • Participer au travail en binôme 
  • Participer aux réunions et être partie prenante de la dynamique institutionnelle 

3. Envers l’extérieur :

  • Rencontrer des associations permettant d’améliorer l’accompagnement des personnes accompagnées 
  • Aider à la communication extérieure et plus particulièrement sur le rôle du pair-aidant 

Outils :

  • Le savoir issu de l’expérience personnelle et le recul par rapport à cette expérience 
  • Le travail en équipe et en réseau 
  • La connaissance des logiciels bureautiques courants 
  • Participation à des supervisions/intervisions souhaitées
  • Participation / investissement dans les lieux de lien (idée de continuer à promouvoir la pair-aidance et de rester en lien avec d’autres pair-aidants) ;

Profil souhaité et compétences requises :

  • Avoir eu une expérience de la psychiatrie en tant qu’usager
  • Avoir la capacité d’utiliser son vécu pour soutenir et accompagner des personnes en souffrance psychique
  • Vous souhaitez travailler dans un état d’esprit ouvert et positif
  • Participation à une approche pluridisciplinaire
  • Aisance dans la communication orale et écrite
  • Capacité à travailler en équipe mais également de manière autonome
  • Compétences relationnelles et d’écoute
  • Capacité à prendre de la distance par rapport aux situations rencontrées
  • Avoir travaillé comme pair-aidant ou comme pair-aidant bénévole est un plus
  • Formation pair-aidance est souhaitable mais pas obligatoire
  • Expérience dans la relation d’aide souhaitée
  • Pouvoir travailler sur le terrain : nécessité de déplacement dans la ville : marche, voiture, transports en communs
  • Permis B vivement souhaité

Nous vous offrons :

  • Un poste en CDD 6 mois mi-temp s ( avec possibilité de renouvellement )
  • Remboursement des frais de déplacements.
  • Jours de congés légaux

Intéressé(e) ?

La candidature, composée d’une lettre de motivation et d’un CV, est à adresser avant le 15 juin 2022 à Mme Doffenies, DRH, via la plateforme de recrutement du site www.chjt.be / onglet offres d’emploi


Renseignements au auprès de la coordinatrice Nadège SCHÖNROCK au  0490/11.70.01 et via le lien suivant : https://www.chjt.be/patients-et-proches/equipes-mobiles/tela/

La plateforme Bruxelloise pour la santé mentale vous propose Plugin. Vous pourrez y trouver des demandes de volontariats ou vous inscrire vous même comme association demandeuse de volontaires ou comme particulier demandeur d’activités de volontariat. Voir le lien ci-dessous.

https://plugin.brussels/annonce.php?n=7