+32 487 15 32 04 info@enrouteweb.org

OFFRE D’EMPLOI

PAIR-AIDANT.E

à Anderlecht

Infirmiers de rue asbl

Description de l’ASBL, institution

IDR est une organisation médico-sociale convaincue que la fin du sans-abrisme à Bruxelles et à Liège est possible. Elle y contribue en sortant de la rue les personnes sans-abri les plus vulnérables en termes de santé, et en mobilisant les associations et le public pour trouver des solutions durables à la problématique du sans-abrisme.

L’ASBL Infirmiers de rue nourrit la conviction que toute personne peut devenir consciente de l’importance de prendre soin de sa santé et de son hygiène, bénéficier d’un accès aisé aux soins et en faire usage. Elle se donne pour mission d’être un intermédiaire de santé en rétablissant les liens entre les personnes vivant en grande précarité, leur environnement et les services de santé.

Le pair-aidant.e est engagé.e pour renforcer l’équipe du pôle logement d’IDR. Celle-ci accompagne le relogement durable de personnes ayant eu un parcours de sans-abrisme.


Poste à pourvoir

1. ORGANISATION
Il/elle dépend de la coordination pour les questions qui touchent à la philosophie de l’ASBL. Sous la supervision des responsables du pôle logement pour les décisions concernant le rétablissement.
Au quotidien, il/elle peut s’appuyer sur les coachs bien-être et RH.

2. BUT
Le travailleur/ la travailleuse pair-aidant.e :
– Assure un apport d’expertise du vécu à l’équipe d’infirmiers et d’assistants sociaux auprès des personnes rencontrées en logement. Il veille, pour cela, à rester en lien avec d’autres pairs-aidant.e.s pour garder la spécificité de son expérience.
– Aborde l’hygiène avec les personnes et fournit des informations concernant les règles de santé et d’hygiène en logement, ainsi que les différentes possibilités d’action afin d’améliorer leur santé et de permettre une réinsertion durable.
-Transmet l’espoir et soutient la capacité des personnes en rétablissement à être autonome et à décider pour elles-mêmes, les aide à comprendre la notion de rétablissement et à développer et appliquer leur plan d’action pour aller mieux. Il s’agit de promouvoir l’empowerment, c’est-à-dire la capacité à décider, à agir pour soi.
-Sert de lien entre les personnes en rétablissement et les ressources d’accompagnement et de soin et développe un réseau spécifique au/à la pair-aidant.e. en invitant les personnes en rétablissement à communiquer et affirmer leurs besoins afin d’obtenir un suivi de qualité.
-Sur base de son expérience, accompagne la réflexion des personnes sur leurs comportements ici et maintenant pour les remettre en perspective vis-à-vis du rétablissement et partage des stratégies d’action .
– Crée et alimente un lien particulier entre la personne accompagnée et l’équipe : “identification et traduction” de certains comportements, questions …
– Le/la pair-aidant.e encourage ses collègues à améliorer leurs pratiques orientées rétablissement et les invite à réfléchir à un cadre d’action plus adapté aux personnes en rétablissement

3. TACHES PRINCIPALES
Sous la supervision des responsables de pôles :
-Analyse des situations
-Rencontre et entre en contact avec les personnes suivies en logement : favorise l’empowerment et le rétablissement chez les personnes, écoute de manière active et empathique, tenant compte des difficultés du parcours de la personne , soutient et accompagne la personne dans son processus de rétablissement et vers son réseau
-Participation au suivi des personnes : rend compte de son action et fait partie intégrante d’une équipe médico-sociale pluridisciplinaire (rédaction de rapport de rencontres, mise à jour des dossiers patients, …)
-Participe à des évènements externes et à des réunions d’équipe internes ainsi qu’à la communication extérieure de l’asbl.


Profil recherché, Compétences, Formations, Expérience

4. FORMATION ET EXPERIENCES
-Diplôme : attestation de fin de formation “pair-aidance, santé mentale et précarité” de l’UMons est un atout mais pas une condition.
-Avoir connu une problématique d’addictions, de santé mentale et/ou de précarité
-Connaissance des logiciels bureautiques courants est un plus. Une formation aux outils IDR est prévue à l’entrée en fonction.
-Langues : français indispensable, la connaissance d’autres langues est un atout supplémentaire

5. SENSIBILITE HORS DIPLOME
– Adhérer aux valeurs de la charte de l’asbl IDR.
– Être en rétablissement et posséder une stabilité sur le plan de son fonctionnement. Avoir fait l’expérience de retrouver une vie qui a du sens
– Avoir du recul par rapport à son expérience de vie, pouvoir expliquer son vécu comme un parcours de rétablissement et pouvoir apporter certains outils de la pair-aidance
– Avoir la volonté et la capacité d’utiliser son expérience pour soutenir et accompagner des personnes en rétablissement.
– Avoir une connaissance du réseau bruxellois d’aide et de soins est un plus
– Pouvoir travailler sur le terrain :nécessite des déplacements en région bruxelloise (transports en commun, marche, vélo, …)
– Certificat d’aptitude : contrôle par la médecine du travail, vaccin antigrippal obligatoire (sauf contre-indication médicale)
– Disponibilité : être disposé.e à partager son expérience vécue
– Capacité à travailler en binôme et à s’intégrer dans une équipe
– Flexibilité par rapport aux horaires

6. CONDITIONS
•Contrat à durée indéterminée
•Temps partiel 3/5ème
•Début de contrat : 1er trimestre 2022


Comment postuler

Lettre de motivation + CV à envoyer avant le 15 décembre 2021 à Elodie Splingart: info@idr-sv.org

Date de clôture des candidatures : 

N’oubliez surtout pas de faire référence au Guide Social lors de l’envoi de votre candidature : c’est déjà un gage de sérieux de votre part.

pair aidant; pair aidante; pair aidance; asbl; en route; infirmiers de rue;

OFFRE D’EMPLOI : PAIR-AIDANT.E

LE SMES RECRUTE, POUR SON PROJET HOUSING FIRST, UN.E PAIR-AIDANT.E EN CONTRAT DE REMPLACEMENT, 24H/ SEMAINE.

21/09/2021

L’INSTITUTION

Le Smes est issu de la collaboration des acteurs des secteurs de la santé mentale et du social. Son objectif est de favoriser un meilleur accès aux soins et à l’aide sociale pour les personnes cumulant grande précarité et souffrance psychique.

Le projet Housing First propose aux personnes sans-abri chroniques, qui cumulent des problèmes de santé mentale sévères et des addictions, un accès direct de la rue vers un logement permanent ainsi qu’un accompagnement adapté.

CONDITIONS

Personne ayant connu au moins deux difficultés similaires aux bénéficiaires du projet Housing First (vie en rue/squat, problème de santé mentale, usage de produits psycho-actifs), qui les a traversées et qui est capable de mettre à profit son expérience pour aider d’autres personnes.

PROFIL DE FONCTION

Le ou la pair-aidant.e travaille de manière autonome et en équipe en vue de l’accomplissement de ses tâches, sous la supervision de la coordination de l’équipe Housing First.

TÂCHES

1) Envers les bénéficiaires du projet : lors de visites à domicile ou d’accompagnement dans des démarches extérieures :

  • créer et maintenir le lien ;
  • écouter et soutenir ;
  • promouvoir l’espoir ;
  • consolider le pouvoir d’agir ;
  • aider à l’amélioration de diverses facettes liées au rapport à soi, dont l’acceptation de soi et une plus grande connaissance et compréhension de soi ;
  • accompagner la personne dans son processus de Rétablissement ;
  • aider à la mise en lien de la personne avec le réseau extérieur le plus à même de répondre à ses demandes et ses besoins.

2) Envers l’équipe :

  • apporter sa compréhension de l’expérience des bénéficiaires ;
  • apporter des outils d’aide et de soutien provenant de l’expérience ;
  • participer à l’accompagnement global des bénéficiaires ;
  • participer à la rédaction du rapport d’activité.

3) Envers l’extérieur :

  • rencontrer des associations pour permettre d’améliorer l’accompagnement des bénéficiaires du projet ;
  • aider à la communication extérieure, plus particulièrement sur le rôle du pair-aidant.

Valeurs

Non-jugement, non-conditionnalité des soins, liberté de choix des personnes, renforcement des capacités des personnes à agir par elle-même, participation.

Compétences demandées

  • savoir issu de l’expérience,
  • recul par rapport à cette expérience,
  • sociabilité,
  • empathie,
  • volonté d’apprendre,
  • bonne communication orale et écrite,
  • capacité à travailler en équipe.

MODALITÉS DE CANDIDATURE

Lettre de motivation et CV sont à adresser, au plus tard le 17 octobre 2021, à Muriel ALLART, coordinatrice du projet Housing First, uniquement par mail : rh@smes.be

L’OFFRE D’EMPLOI EN PDF

pair aidant; pair aidance;

Vous êtes pair-aidant.e et désireux.se de concrétiser ou d’étendre votre activité ? Quelques-uns de nos membres mettent sur pied un projet de C.V. en ligne, destiné à favoriser une visibilité mutuelle entre employeurs potentiels et pair-aidant.es. Ce C.V. reprend toutes les informations utiles vous concernant : coordonnées, expérience, compétences, localisation… Si vous souhaitez bénéficier de cet outil, n’hésitez pas, complétez le lien ci-dessous. Sur base de ces données, dans le futur, nous réaliserons une fiche personnelle claire et accessible sur le site de En Route ! 

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc-6iGfDoEaY3iAvCPbrVMp9ePpPglXtF32LsSxZIvGjYJl3g/viewform

 

 

La plateforme Bruxelloise pour la santé mentale vous propose Plugin. Vous pourrez y trouver des demandes de volontariats ou vous inscrire vous même comme association demandeuse de volontaires ou comme particulier demandeur d’activités de volontariat. Voir le lien ci-dessous.

https://plugin.brussels/annonce.php?n=7