Nos objectifs

 

Notre association a pour objectifs:

1. La sensibilisation au concept de la pair-aidance dans le secteur de la santé mentale;

2. Le développement du concept de la pair-aidance et sa mise en pratique par des activités concrètes ;

3. L'élaboration d'un statut pour le métier de la pair-aidance;

4. L’aide au rétablissement.

Définitions: 

La pair-aidance est l’aide au rétablissement de l’individu/patient par et pour ses pairs.

L'Association Québecoise pour la Réadaptation Psychosociale a retenu cette définition: 

"Le pair-aidant est un membre du personnel dévoilant qu’il vit ou qu’il a vécu un problème de santé mentale. Le partage de son vécu et de son histoire de rétablissement a pour but de redonner de l’espoir, de servir de modèle d’identification, d’offrir de l’inspiration, du soutien et de l’information à des personnes qui vivent des situations similaires".

Un pair-aidant est donc un usager/ex-usager des services de santé mentale engagé au titre de professionnel et rémunéré comme tel, ou, travaillant bénévolement dans une structure de soins, pour accomplir diverses missions au sein de cette structure. Missions telles que l'accompagnement d'autres usagers, la prévention des rechutes, l'apport de son expertise par des conseils, la collaboration avec les professionnels de la santé. On parle aussi d’« expert d’expérience » ou « expert de vécu ». Toutes ces missions ont pour but d'améliorer la qualité de vie du patient et de l'aider à acquérir une autonomie plus grande à sa sortie d'institution psychiatrique. L'objectif ultime étant le rétablissement des usagers et la création d'un projet de vie et/ou professionnel. Le pair aidant a connu le sentiment de souffrance causé par la dépression ou les délires, les hallucinations, les voix. Il a éprouvé les difficultés de l’hospitalisation, parfois la procédure de mise en observation, le fait d’avoir été diagnostiqué et médicamenté et, surtout, a parcouru le chemin du rétablissement, chemin plus ou moins long suivant les diverses situations de vie. Le pair-aidant connaît les obstacles pouvant se dresser devant lui durant le rétablissement ; Il connaît aussi les stratégies de rétablissement. 

Définitions proposées par l'UMons et validées par la plateforme francophone de la pair-aidance :

Qu'est-ce que la pair-aidance ?

  • Un mouvement général de soutien par les pairs 
  • Une fonction basée sur la proximité des vécus et les liens sociaux;
  • Un ensemble de pratiques, de dispositifs et de philosophies de l’accompagnement des personnes en situation de précarisations psycho-médico-sociales et/ou économiques;
  • Une aide à construire, développer ou renforcer les paradigmes du rétablissement, de l’empowerment auprès des bénéficiaires et des équipes.

Qui sont les pairs-aidants ?

  • Des usagers/ex-usagers qui ont vécu l’expérience de la grande souffrance sociale et/ou psychique et des dispositifs de soins;
  • Qui ont développé des compétences et mobilisé des ressources pour y faire face;
  • Ces personnes s’en sont « sorties suffisamment » (Rétablissement);
  • Elles ont tiré un savoir de cette expérience de vie;
  • Elles souhaitent mettre leur expertise et leur savoir-faire (expérience de rétablissement) au profit d’autres qui vivent des expériences similaires
  • Elles sont dans une démarche active au niveau du soutien et/ou de la représentativité de pairs
  • Leur expérience a été enrichie par des relations avec d’autres pairs.

Les compétences d'un Pair-aidant: 

  • Communique avec empathie, bienveillance, bientraitance et tolérance envers ses pairs;
  • Inspire le patient et par là même, lui redonne espoir;
  • Soutient le patient dans son processus de rétablissement; 
  • Ouvre à la conscience du pouvoir d'agir du patient;
  • Apporte à l’équipe soignante son expertise ; aide à utiliser les ressources du patient, à développer avec lui des stratégies de rétablissement. 
  • A côté de la santé psychique, une série de problèmes tels que le logement, l'emploi,... peuvent s'articuler. Etre à l'écoute de ces problèmes annnexes.
  • ...